LES LARMES AMÈRES DE PÉTRA VON KANT
Accueil > REPERTOIRE > LES LARMES AMÈRES DE PÉTRA VON KANT
1. 2. 3. 4.
  • Les larmes amères de Pétra von Kant de R.W Fassbinder
  • L’histoire
    Styliste de mode réputée, Petra von Kant vit en femme libre et indépendante, assistée de Marlene, qui est à la fois sa secrétaire, sa dessinatrice, sa bonne à tout faire entièrement soumise. Petra tombe folle amoureuse de Karin, jeune prolétaire dont elle décide de faire son mannequin-vedette. Marlene observe en silence la passion de sa patronne se transformer en jalousie maladive. Karine finit par quitter Petra. En pleine crise, Petra insulte et chasse sa fille, sa mère et sa cousine venues fêter son anniversaire. Finalement apaisée, elle traite alors Marlene en égale, qui plie bagage sur le champ.

    Intentions
    Monter Fassbinder aujourd’hui est une façon de renouer avec l’universalité d’un auteur inconfortable et jugé scandaleux. Les Larmes amères de Petra von Kant fait partie, avec Nora Helmer (film adapté de Maison de Poupées d’Ibsen), Martha et Liberté à Brême, de ce que l’on pourrait appeler la période « féministe » de Fassbinder (avec toutes les réserves qui s’imposent quand on parle d’un auteur qui ne s’est jamais subordonné a aucun courant de pensée). Quatre œuvres qui décrivent l’émancipation d’une femme à travers la chute et la rédemption. Mais Fassbinder dépasse  le féminisme ou la simple critique sociale pour accéder à une vision beaucoup plus complexe des rapports humains en n’hésitant pas à critiquer ses héroïnes, en montrant leurs contradictions et leurs faiblesses.  (L’idéalisme de Petra, sa foi dans un rapport amoureux sans soumission ni domination, la conduit paradoxalement à nier l’autre, à ne jamais prendre en considération les désirs de Karin).
    Sans complaisance avec lui-même, il est sans complaisance avec ses personnages. Dans le monde tel qu’il va, personne n’est innocent, surtout pas les victimes. 
    Alexis Moati et Stratis Vouyoucas - metteurs en scène

  • distribution
  • production

Texte français : Michel Hermon
Dramaturgie : Laurent Muhleisen, Stratis Vouyoucas et Alexis Moati
Mise en scène : Alexis Moati et Stratis Vouyoucas
Scénographie : Gaëlle Usandivaras
Costumes : Fred Sathal
Lumières : Nicolas Lebodic
Petra von Kant : Françoise Chatôt
Marlene : Fanny Avram
Sidonie von Grassenabb : Viviane Théophilides
Valérie von Kant : Claudine Baschet 
Gabrielle von Kant : Pearl Manifold  
Karine : Alice Chenu

Coproduction Vol Plané / Théâtre Gyptis
Projet aidé par La DRAC, le conseil Régional et l’Adami.

Compagnie Vol Plané
La Gare Franche
7 chemin des Tuileries - 13015 Marseille
+33 (0)7 62 51 16 75
contact@vol-plane.com