L'Avare

 L'Avare

Le 11 mars 2008, nous jouons la première du Malade Imaginaire au Théâtre de la Calade, à Arles, en réponse à la demande de créer un spectacle à l’adresse du public adolescent. _
Au départ, ce projet est pour nous un laboratoire du travail sur le jeu de l’acteur. Nous avions envie de nous imposer des contraintes fortes (4 acteurs, pas de décor, pas de costumes, un plein feu) afin de nous mettre quasiment dans l’impossibilité de jouer la pièce, de la même manière que les jeunes peuvent se penser hermétiques au théâtre classique.

Cherchant à prolonger le projet, l’idée nous vient naturellement de repartir en répétitions sur un autre Molière, pouvant se jouer avec les mêmes acteurs, pour pouvoir alterner indifféremment les deux pièces et les proposer en dyptique.

L’avare s’impose assez vite comme le meilleur écho au Malade Imaginaire : même figure centrale de folie, rapports tyranniques à la filiation, mariage forcé, abîmes et vertiges de la raison…

Voilà où les jeunes gens sont réduits par la maudite avarice des pères ; et on s’étonne, après cela, que les fils souhaitent qu’ils meurent.
Cléante, L’avare Acte 2 scène 5.

Vidéo

Distribution

Molière
Mise en scène Pierre Laneyrie et Alexis Moati

Avec
Carole Costantini
Sophie Delage
Pierre Laneyrie
Alexis Moati

Régie : Thibaut Pasquier
Régie Générale : Nicolas Rochette

Durée 1h40
Public : Tout public à partir de 13 ans

Production

Production Vol Plané
Coproduction Théâtre du Gymnase, Marseille / Espace des Arts, Scène Nationale de Chalon-sur-Saône
Direction de production Vol Plané :
Catherine Njiné

Dossier de Production

Dossier pédagogique