ACCUEIL
Accueil
  • DO IT, AUTOPORTRAIT DE L'AUTEUR EN BASKETS
  • création le 7 avril 2018 à La Criée

  • « « Il y a 5 ans j’ai découvert le film « A bout de course » de Sidney Lumett. J’ai été bouleversé.

    C’est une histoire de famille… La lente séparation d’un fils, d’avec ses parents. A un moment j’ai senti que ce n’était pas moi qui regardait le film mais plutôt le film se mettait à me regarder. J’ y ai reconnu quelque chose, il m’invitait sur un chemin, je l’ai suivi… jusqu’ici.

    Alors je vais courir après je ne sais quoi, et tenter moi aussi de me mettre à bout de course. Le titre original du film est « Running on empty », ce qui pourrait se traduire littéralement par courir à vide, ou courir dans le vide.

    Lorsque les événements de 1968 éclatent, mes parents ont 26 et 29 ans, ils sont comédiens, ils habitent Paris, ils se sont rencontrés un an plus tôt, je naitrais en 1970.

    Durant la jeunesse de mes parents j’ai eu un rival absolu : le théâtre. C’était une époque où l’on s’intéressait peu aux enfants. Le seul sujet de discussion à la maison, c’était le théâtre et la politique. J’ai le sentiment de les avoir beaucoup attendu, grandissant plus à coté d’eux qu’auprès « d’eux » »

    Alexis Moati

    En savoir plus

  • La création de Do it, autoportrait de l’auteur en baskets se fera le 7 avril 2018 à La Criée en coproduction avec la Gare Franche.

  • HAPPY BIRTHDAY SAM !
  • création le 28 septembre 2018 pour l’inauguration de l’Espace des Arts

  • « Quand je pense à ma famille, je pense à un film : « Running on empty » de Sidney Lumet. En français : À bout de course. Mais on pourrait dire aussi, littéralement : Tourner à vide. Je n’ai pas connu les activistes pacifistes américains mais je suis né en 1970, je suis un enfant de 1968. Je suis le fils d’une génération qui a voulu changer le monde. Il me parait intéressant de retourner fouiller dans la jeunesse de nos parents, sans rentrer dans la polémique de ce que 68 a apporté de bon ou de mauvais à notre société, mais plutôt en regardant cette histoire du point de vue des enfants qui ont été aussi façonnés par cette période. » Alexis Moati

    Le projet « Happy birthday Sam ! » cherche à observer la famille comme lieu de construction de l’identité. Trente ans après le film de Sidney Lumet, cinquante ans après mai 68, Alexis Moati s’empare de Running on empty pour interroger les rapports de l’intime au social et au politique. Quels regards, objectifs ou fantasmés, posent les quarantenaires d’aujourd’hui sur leur parents, leurs engagements, les évènements ? Qu’est-ce que des gens qui ont rêvé de changer le monde ont fait de leurs enfants ? Qu’est-ce que ces enfants font de leurs parents et de leur passé ?

    A partir du film pris comme objet de citation et de réflexion, Quentin Laugier, distingué en 2016 par Artcéna pour son premier texte, écrit le texte original qui servira de support à la mise en scène. Ce jeune auteur rencontre pleinement le travail de la compagnie, avec une écriture proche du cinéma et de ce que l’on pourrait nommer l’écriture « post-séries », pleine d’humour et de décalage, mêlant grotesque et érudition.

    En savoir plus

  • La création du projet Happy birthday Sam ! est prévue pour le début de saison 2018-2019 à l’Espace des Arts de Chalon-sur-Saône, producteur délégué, en coproduction avec Vol Plané, la Gare Franche, le Merlan et Théâtre en Dracénie.

  • ALCESTE(S) - CREATION 2016
  • EN TOURNEE

    Après Le Malade imaginaire et L’Avare, Alexis Moati et Pierre Laneyrie continuent leur exploration des pièces de Molière avec Alceste(s), à leur manière interrogative et joyeuse, jouant de la richesse de l’alexandrin tout en déjouant les conventions théâtrales.

    Alceste est un jeune homme. Ils sont une bande de jeunes gens du même monde qui font leur entrée dans la société. Lui entretient des rapports compliqués avec les autres, le monde, et Célimène à qui il porte un amour paradoxal. Son désir de sincérité et d’absolu l’empêche.

    Imaginons une troupe de théâtre qui monte Le Misanthrope de Molière et endosse jusque dans la dramaturgie le costume et l’âme d’Alceste. Au fur et à mesure de cinq scènes clés de la pièce, les cinq comédiens répondent chacun à leur tour sous forme de partition personnelle aux questions suivantes : « Quelle part d’Alceste est-ce que je porte en moi ? Suis-je toujours sincère ? A quel moment suis-je vrai ? ». Parce qu’évidemment, tous veulent jouer Alceste !

    Au-delà de la dénonciation de l’hypocrisie d’une société, Le Misanthrope, qui est aussi la plus belle histoire d’amour écrite par Molière, touche à ce qui relève du « sens de la vie ».

    En savoir plus

  • PRODUCTION CIE VOL PLANE, EN COPRODUCTION AVEC LE THEATRE NATIONAL DE MARSEILLE LA CRIEE, LA GARE FRANCHE-COSMOS KOLEJ ET LE POLE DES ARTS DE LA SCENE-LA FRICHE LA BELLE DE MAI, avec l’aide à la création de la D.R.A.C. P.A.C.A., le soutien de la SPEDIDAM, du Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, D.R.A.C. et Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la participation artistique du Jeune Théâtre National

  • L'AVARE & LE MALADE IMAGINAIRE
  • EN TOURNEE

    Les deux pièces se jouent dans le même espace, avec la même équipe d’acteurs. Les spectacles sont conçus comme deux objets indépendants. Adossés en dyptique, ou en tryptique avec Le misanthrope, l’ensemble permet de proposer une série.

    Quatre (ou cinq) acteurs pour jouer tous les rôles, pas de décor, pas de costumes, pas d’effets lumières : pas d’artifices. Une convention théâtrale mis en jeu à vue, débarrassée de tout effet d’illusion et recentrée sur la langue et l’acteur.

    Chercher dans cette langue où se joue la survie. Une langue physique, musicale, rapide, porteuse d’une énergie libératrice.
    Le spectateur au plus proche, dans un dispositif trifrontal, comme s’il était dans la pièce.
    Inventer avec lui les codes de la représentation. Interroger tout autant la forme théâtrale elle-même que le contenu.

    Réactiver la pièce.
    En savoir plus

  • Production Vol Plané Coproduction Théâtre du Gymnase, Marseille / Espace des Arts, Scène Nationale de Chalon-sur-Saône

AGENDA
  • mars 2018
  • 1,2... Molière(s), le Cratère en décentralisé : L’Avare et Le Malade (...)
  • du mardi 13 mars 2018 au samedi 17 mars 2018
  • le 13 L’Avare à Bagnols sur Céze / le 14 relâche / le 15 L’Avare à Saint Christol-les-Alès / le 16 Le Malade imaginaire à Saint Ambroix / le 17 L’Avare à Anduze https://lecratere.fr/spectacle/le-m...

  • Le Cratère

  • Alès

Compagnie Vol Plané
La Gare Franche
7 chemin des Tuileries - 13015 Marseille
+33 (0)7 62 51 16 75
contact@vol-plane.com